LA VIE DE L'ASSOCIATION
Composition du Conseil d'administration
Composition du bureau
Commission de contrôle
Rapport moral et d'activités

Conseil d'administration

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (18 février 2018)

  • Élection du C.A. de 31 membres se composant :
    • 10 membres fondateurs
    • 11 membres actifs
    • 12 membres associés
  • La commission de contrôle

10 membres fondateurs

  • Michel DODU                              
  • Michel MARIAT                           
  • Jean-Pierre PIÉTU                      
  • Michel SOBLAHOVSKY             
  • Delphine PIÉTU                           
  • Paul PIÉTU                                  
  • Michelle GRANGER                   
  • Michel GEIST                              
  • Alain LOUIS
  • Françoise PIÉTU                                

11 membres actifs

  • Jean-Claude PELLETIER            
  • Jean-Pierre SOBLAHOVSKY    
  • Dominique CEVOST                   
  • Daniel   GIGOT                             
  • Serge GAUDIAS                          
  • Gilette TESSIER                          
  • Sébastien MARTINEAU             
  • Pascal  JAUBIER                        
  • Nicolas LEPAIN                          
  • Jean -Jacques DUPART            
  • Philippe TEXIER                          

12 membres associés

  • Julien LIGNIE                              
  • Jean -Claude FIETTE                 
  • Denise DURANTON                   
  • Gilles GAUTRAT                         
  • Aurélien GEIST                           
  • Emmanuel JOLY                                                            
  • Christophe GAURIAT                  
  • Patrick AUPETIT                         
  • Juliette CEVOST                        
  • Benjamin AGEORGES
  • Émilie PIÉTU
  • Maxime POILE             

 

La commission de contrôle
  • Nicole LANÇON
  • Michel CHOLLET
  • Claude GILBERT    
Président d’honneur :
  • Raymonde PIÉTU



Retour haut de page
RETOUR ACCUEIL

Bureau du Centre Jean ANDROS 


Présidente d’honneur

 

Président

 

Vice-Présidents

 

Trésorier

 

Trésorier adjoint

 

Secrétaire

Secrétaire adjointe

Membres du bureau


Commission de contrôle

Retour haut de page
RETOUR ACCUEIL

Assemblée Générale du 18 février 2018

AG 2017

Vous pouvez voir des photos ici et ici.

Rapport moral et d'activités 2017


Contexte national

Bilan des séjours 2017

Participations financières

Encadrement des séjours et activités

Travail bénévole effectué

Perspectives d'avenir


Rapport moral et d'activités

Je tiens d'abord à remercier les membres du Conseil d'Administration de l'Œuvre de Vacances de Péronne qui siègent régulièrement le dimanche matin à nos séances quasi mensuelles, 9 en 2017.

         Merci aux adhérents et à nos donateurs pour leur présence, en ayant une pensée toute particulière pour Michel Ferrand, ancien secrétaire de notre œuvre, qui nous a quittés.

         Merci à Sébastien Martineau, secrétaire de l'Union Départementale CGT qui nous accueille dans ses locaux.

         Je remercie également les personnes qui ont répondu à notre invitation :

         - M. Thierry Chatelin Président du Conseil d'Administration de la Caisse d'Allocations Familiales du Cher

         Mme Nicole Lançon  ancienne administratrice CAF au nom de la CGT

                  

 

         Je vous fais part des personnes qui se sont excusées:

             - M. Jean-Pierre Piétu

         -  M. Jean Yves Bellynck président de la JPA 

         -  Mme Elisabeth Malis directrice de la CAF du Cher 

         -  M. Nicolas Sansu  Maire de Vierzon

         - M. Pascal Blanc Maire de Bourges représenté par M. Eric Meseguer maire adjoint, délégué aux Jumelages  

         - M. Patrick Tournant Maire de Foëcy représenté par M. Alain Louis maire adjoint

         - M. Jean Pierre Pacaud Maire de Péronne représenté par Mme Michelle Granger conseillère municipale

         - Mme Cendrine Chéron Présidente de la Mutuelle Sociale Agricole   

         - Mme Sonja Goussard Secrétaire Générale du Secours Populaire de Bourges

 

         Comme d'habitude, l'Assemblée Générale permet de faire le bilan de l'année passée puis de fixer nos objectifs pour 2018 et les années suivantes.


 Contexte national         

Chaque année, je commence mon intervention par un examen de la situation nationale. Les années précédentes, j'avais constaté que les départs en colo reculaient sans cesse, que les séjours devenaient de plus en plus courts. J'avais dénoncé la diminution des financements de l'État avec la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement aux collectivités locales qui entraînent la disparition de nombreuses associations. Tout le monde reconnaît que le taux de pauvreté ne cesse de croître et plus particulièrement pour les familles monoparentales.

 

         Où en est-on aujourd'hui? Tout ce que j'avais dénoncé ne fait qu'empirer. Les "bonnes intentions" de l'État (le précédent et l'actuel) ne sont que des vœux pieux, voire de l'enfumage. Les collectivités locales qui sont les premiers financeurs des associations sont étranglées. Pire encore, on supprime des quantités d'emplois aidés qui, sans être la panacée, apportaient une bouffée d'oxygène à nombre d'associations. La réserve parlementaire qui permettait une aide non négligeable à beaucoup d'entre elles est supprimée.

 

         Les premières victimes de toutes ces mesures sont les familles populaires. Sans surprise, la place accordée à la culture, aux loisirs et aux vacances reste un luxe rare. De nombreux organismes proposent des loisirs à thème qui s'adressent à un public très aisé. Ce secteur marchand s'empare de ce qui est le plus rentable.

 

         Pour ce qui concerne l'œuvre de vacances de Péronne, nous refusons de nous inscrire dans cette perspective et je peux affirmer que nous y parvenons, non sans peine.

Retour début du rapport moral


Bilan des séjours 2017

Nous avons accueilli 167 enfants pour 2304 journées vacances soit le même nombre qu'en 2016 mais avec 200 journées vacances en moins. Le séjour de juillet a accueilli une trentaine d'enfants de plus qu'en août.

 

         Depuis 2015, nous proposons des séjours de 1, 2 ou 3 semaines. Si le nombre de journées vacances a diminué de 12%, passant de 2636  en 2015 à 2304 en 2017, il reste supérieur de 13% à ce qu'il était en 2014. La durée moyenne des séjours est également en baisse de près de 3%, passant de 16,7 jours en 2015 à 13,9 jours en 2017. Nous sommes cependant bien au dessus de la moyenne nationale qui est de 9 jours.

        

         La raison essentielle de cet état de fait est d'ordre financier. J'en veux pour preuve le constat que nous faisons sur les aides reçues par les familles de la CAF du Cher et son évolution. En 2015, 75% des familles ont reçu une aide et 25% rien reçu. Deux ans plus tard, 52,4% ont reçu une aide et 47,6% rien reçu.

 

 

         Les enfants sont issus de 25 communes du département, 80% de milieu urbain: Vierzon (53), Bourges (33), Foëcy (16), Mehun (7). 24  enfants sont venus de 8 autres départements.

 

         Comme depuis quelques années, on constate un renouvellement important des enfants accueillis qui permet une meilleure mixité sociale. Le nombre de garçons et de filles était sensiblement le même.

 

         Un pourcentage important des enfants sont  de familles monoparentales. Nous avons accueilli une dizaine d'enfants dépendant de l'Aide Sociale à l'Enfance, 2 enfants en situation de handicap ce qui prouve que  le rôle social de notre œuvre de vacances n'est plus à démontrer.

 

         Pour être complet, nous avons accueilli en plus pendant une semaine au mois d'août 7 enfants du Centre de Loisirs de Vierzon avec leurs deux animateurs et 7 enfants Sahraouis et leur accompagnateur durant 13 jours. Une école de Foissiat dans l'Ain avec 26 enfants a passé 2 jours à la colo fin mai dans le cadre d'une classe verte.

 

         Je remercie tout particulièrement la ville de Vierzon qui a mis à notre disposition un minibus avec son chauffeur pour convoyer les enfants à la colo lors des transports intermédiaires.

Retour début du rapport moral

Participations financières

 

Familles: 25,10%                 CAF18: 20,82%       JPA: 18,41%

 

Conseil Départemental: 14,71%            Villes, CCAS : 6,54%

 

Secours Populaire: 3,69%                               CE: 2,78%   

 

         Derrière ces données brutes, il faut surtout analyser leur évolution sur plusieurs années. Le reste à charge des familles qui était environ de 10% en 2011 est maintenant à plus de 25%. Pendant ce même temps, les aides financières venant de la CAF sont passées de 35 à 21%, celles du Département de 18 à 15% et celles des villes de 19 à moins de 7%. Pour ces dernières, la baisse des Dotations Globales de Fonctionnement aux collectivités se fait déjà cruellement sentir.

         Comme dit précédemment, les familles ont de plus en plus de difficultés et on déplore près de 4% d'impayés de leur part.

 

         Heureusement, tout comme les années précédentes, la Jeunesse au Plein Air, association complémentaire de l'Ecole Publique, est venue compenser ce manque en accordant une centaine de Bourses-Vacances pour un montant de plus de 18 000€ et ce jusqu'à un Quotient Familial de 1200. Mais la JPA ne vit que de subventions et de dons et ses ressources deviennent vite limitées. Les financeurs institutionnels ne doivent pas s'abriter sur cet apport que je qualifie de militant en réduisant leurs aides.            

        

        

         Si le SMIC a augmenté de près de 10% de 2011 à 2018, le Quotient Familial maximum n'a lui augmenté que de 3% et nous venons d'apprendre qu'il sera inchangé en 2018. De plus en plus de familles se trouvent ainsi exclues des aides de la CAF et privent leurs enfants de vacances. J'appelle donc la CAF à faire un effort substantiel pour revaloriser le Quotient Familial maximum.                               

 

 

         Je remercie cependant tous les financeurs sans lesquels les centres de vacances ne pourraient exister : la CAF du Cher qui nous aide également par des subventions d'investissement, le Conseil Départemental qui nous a attribué une subvention de 9 000 € en 2017 , qui, je l'espère, sera reconduite cette année, la JPA, les trop rares municipalités qui accordent des aides aux familles, la ville de Bourges qui nous a accordé une subvention de 1000 € en 2017 (reçue en 2018), les Comités d'Entreprises, le Secours Populaire et le Secours Catholique (non reçue à ce jour) pour les aides apportées aux familles.

 Retour début du rapport moral

Encadrement des séjours et activités        

Chaque année, nous faisons le choix d' un taux d'encadrement important, bien au-dessus des normes préconisées avec environ 1 adulte pour 3 enfants et 1 animateur pour 5 enfants, la quasi-totalité des animateurs étant  diplômée ou stagiaire. Ce taux d'encadrement n'a pas de conséquences financières notoires grâce à l'implication d'une dizaine de bénévoles (directeurs, économes, cuisinières, factotum, etc...).

         La présence importante d'adultes permet de gérer au mieux l'organisation des séjours courts pour une bonne intégration des nouveaux arrivants, tant au niveau matériel que pédagogique. 

 

         Depuis de nombreuses années, tout le personnel se retrouve une ou deux journées avant l'arrivée des enfants et permet un accueil matériel et humain de qualité.    

         Le site internet de la colo s'est toujours montré très réactif : les familles pouvaient suivre les activités de leurs enfants au jour le jour et se sentent rassurés. On note près de 10 000 connexions pendant les séjours et on approche les 89 000 depuis sa création. Merci à Alain Louis pour le travail important qu'il réalise pendant les séjours et tout au long de l'année. Je vous invite à consulter le site www.colo-peronne.fr pour suivre en détail la vie de la colo, mais aussi l'historique, les travaux bénévoles, les articles de presse, etc, etc...

        

         La colo s'est toujours bien intégrée dans la vie du village de Péronne et comme chaque année, les enfants ont participé à la cérémonie du 14 juillet, à la fête patronale du 22 juillet avec retraite aux flambeaux, lâcher de ballons, feu d'artifice et bal et le 4 août, la population de Péronne  étaient conviée à un spectacle présenté par la compagnie « La Tête de Mule » au foyer de Péronne. De plus, en août, les enfants ont assisté à un spectacle et à une soirée concert dans le cadre du Festival d'Azé.

 

         A Péronne, nous tenons à privilégier les activités de pleine nature et nous nous refusons de rentrer dans une logique de marchandisation et de consommation de loisirs, même si les séjours courts apportent un flux continu d'activités et amènent plus souvent à transporter les enfants à l'extérieur de la colo.

 

         Les sites et installations à proximité de la colo sont devenus très prisés:

Azé avec son camping, sa piscine, ses grottes

Cluny avec son camping, sa piscine et la visite de la ville

Pont de Vaux avec son centre nautique

Montrevel avec sa base nautique et son camping sous tipi

Vergisson et sa roche d'escalade

Lugny avec l'accrobranche et son dojo

Blanot avec son gouffre

Péronne avec son City Stade et la découverte du Tchoukball

Saint Maurice avec sa pêche à l'étang

la Saône pour la baignade, la descente en canoë et la découverte de la faune et de la flore tout comme sur les dunes de sable.

 

        

         Des activités où tous les enfants sont réunis quelque soit leur âge permettent de créer un climat familial. Elles sont organisées au moulin, dans la colline ou dans le parc de la colo:

-ateliers cirque, danse acrosport, jeux de société

-grands jeux inter équipes

-gymkhana

-jeu de l'oie géant

-kermesse

-vélo et rando VTT

-pique-nique, barbecue, soirée buffet et cabaret puis camping près du petit ruisseau

-ventre-glisse

- piscine à volonté

-ping-pong et baby-foot.

 

 

         Nous avons reçu la visite de plusieurs membres du CA, notamment lors des transports intermédiaires, du nouveau Maire de Péronne (Jean Pierre Pacaud), de l'Agence Régionale de Santé pour la piscine.

 Retour début du rapport moral

 
Travail bénévole effectué         

Comme toujours, le bénévolat demeure notre force, depuis les travaux d'entretien et d'aménagement des locaux à la gestion de notre oeuvre. Je rappelle que tous les membres du CA sont bénévoles et que seuls les personnels des séjours sont rétribués (une dizaine d'entre eux a souhaité faire don de son salaire). On comprend pourquoi nous pouvons proposer des séjours un tiers moins chers que la moyenne nationale.

 

         En 2017, notre CA s'est réuni 9 fois et le bureau 27 fois. Pour les inscriptions, 18 permanences ont été assurées à l'UD à Bourges et à l'Union Locale CGT à Vierzon. 4 autres se sont tenues au siège du Secours Populaire à Vierzon. Nous nous sommes déplacés 15 fois pour rencontrer nos partenaires. 23 personnes ont accompagné les enfants lors des transports à la colo. Nous avons organisé 2 réunions post-colo pour accueillir les familles pour faire le bilan des séjours et nous avons offert un DVD à chaque enfant présent.

 

         Au nom de l'oeuvre de vacances de Péronne, nous siégeons au Conseil d'Administration de la JPA.

 

         La partie la plus visible du bénévolat reste les chantiers. 5 chantiers importants ont été effectués : à l'Ascension, à la Pentecôte, début juin avec les retraités cheminots, pour la préparation de la colo début juillet et pour le rangement à la fin des séjours et 6 petits chantiers mais non moins efficaces ont eu lieu courant 2017. Près de 60 camarades y ont participé, certains à plusieurs reprises.

 

         Je citerai d'abord ceux que nous devons faire chaque année et qui sont nécessaires pour la bonne conservation de notre patrimoine et pour l'accueil des enfants dans les meilleures conditions possibles :

-      débroussaillage et nettoyage au moulin

-      tonte du parc et du terrain au moulin

-      nettoyage des locaux

-      mise hors gel des canalisations pour l'hiver et remise en eau au printemps

-      lavage des draps, des couvertures, des duvets

-      tri du linge et du matériel de literie

-      mise en eau de la piscine et hivernage

-      peinture des bancs et tables d'extérieur

-      montage des marabouts, installation de l'électricité basse tension, des lits et casiers après nettoyage

-      et toute une série de menus travaux de réparation, de peinture, de lasure, de maçonnerie, etc, etc...

 

         Des travaux de rénovation ont été réalisés en 2017 :

-       poursuite de la mise aux normes des installations électriques

-       finition des 2 nouvelles cabines de douche chez les grandes filles

-       fin de l'élagage des arbres du parc

-       changement de la toiture du 2ème préfabriqué

-       peinture du toit du 1er préfabriqué

-       lessivage du toit du 3ème préfabriqué

-       réfection complète du réfectoire bleu

-       pose de parquet flottant dans toutes les chambres et couloirs du bâtiment du bas

-       pose de parquet flottant dans le couloir du 1er étage du château

-       peinture de l'escalier de secours

-       réfection des sanitaires du 1er étage du château

-       grattage et peinture du portail d'entrée

-       confection de menuiserie au dessous des toits des 2 premiers préfabriqués puis peinture

-       changement de la porte des douches collectives.

 

        

         Il est bien difficile de chiffrer les économies réalisées grâce à ce bénévolat mais elles se montent assurément à plus de 40 000€.

 

         En 2015, nous avions obtenu de la CAF une subvention d'investissement de 25 000€ sur 3 ans. Il nous restait  7 500€ que nous avons utilisés en 2017.

 

         Pour 2018, il nous faut terminer quelques travaux sur les  installations électriques (la commission de sécurité passera en juin). La réfection du terrain du petit ruisseau se fera au printemps et on fera l'achat de nouveaux jeux. Nous allons faire installer un chauffe-eau au 1er étage du château et revoir tout le circuit d'eau chaude de la cuisine.

Une fenêtre de la cuisine est à changer de même que la porte de la laverie. L'achat d'un marabout, la construction d'une grange chez Domi pour le rangement du matériel et l'aménagement du local Josserand pour loger le personnel sont à envisager ultérieurement.

         Pour tous ces travaux, nous allons  solliciter une  subvention d'investissement à la CAF avant le 28 février. Les services de la CAF nous ont prévenu que les réponses positives ou négatives risquent d'être tardives. S'il le faut, nous demanderons l'autorisation de réaliser ces travaux nécessaires par emprunt avant le 1er juillet

 Retour début du rapport moral

Perspectives d'avenir
         

Le travail entrepris depuis 2015 en direction des municipalités, des travailleurs sociaux, des centres de loisirs, des entreprises, des écoles, voire des départements limitrophes, doit se poursuivre.

Rien n'est gagné d'avance.

 

         Nous  avons fait imprimer 5 000 dépliants. Vous aussi, vous pouvez nous aider à un meilleur rayonnement de notre œuvre de vacances. N'hésitez pas à vous servir en nous précisant leur destination pour éviter les doublons.

 

        

         Je veux  remercier tous les adhérents et donateurs de la colo (environ 80) qui nous ont versé plus  de 5 000 € en 2017. Les sommes reçues sont déductibles des impôts à hauteur de 66%. Ils recevront un justificatif pour leur déclaration d'impôts en temps utile.

 

         Ainsi, grâce au travail de prospection réalisé, au bénévolat, aux adhérents et  donateurs, nous pouvons continuer à pérenniser une œuvre qui apporte beaucoup de bonheur à de nombreux enfants.

 

         Je terminerai en remerciant une nouvelle fois  la CAF du Cher, le Conseil Départemental du Cher, la JPA , le Secours Populaire, les communes qui aident les familles, la CGT qui nous accueille dans ses locaux pour la confiance qu'elle nous témoigne depuis le début.

 

         Je rappelle que les portes de la colo vous sont toujours ouvertes pendant les séjours et que vous y serez accueillis avec plaisir.

 

         Les cartes d'adhésion à l'œuvre de vacances de Péronne au prix de 20 € minimum sont à votre disposition. Merci de laisser vos coordonnées.

 

         Je vous remercie de votre attention en m'excusant d'avoir été un peu long et d'avoir abusé de données chiffrées comme d'habitude.

Michel SOBLAHOVSKY

Président de l’œuvre de vacances de Péronne         


Télécharger le rapport moral : format PDF

Retour début du rapport moral

Retour haut de page

 

RETOUR ACCUEIL